>> Jean-sébastien DAVIET ...

>> Jean-sébastien DAVIET ...

[vidéo] Kilian's Quest : season 1

Publié le 6 Novembre 2009 par Jean-sébastien DAVIET (Traileur77) dans vidéo, kilian jornet

[vidéo] Kilian's Quest : season 1

 

SEASON 1 2009

TEASER

LA FULLY

CORSICA OFF COURSE

PART 1 / 2 /  BACKSTAGE

MID QUEST

GO WEST YOUNG MEN

KILIAN & COHYMN TO THE RIM

KILIAN & CREW

Lire la suite

Courchevel XTRAIL : 53km / 4400d+ (090809)

Publié le 9 Août 2009 par Traileur77 dans Mes RECITS de Course 2009

site WEB ...

vidéo ...

 

Ce 9 Juillet, à 4h30 du matin pour un départ à la lampe frontale, la météo était du côté des coureurs de cimes: ciel dégagé et étoilé, température fraîche mais pas trop. Dès le départ, le ton de la course était donné : montée très sèche dans une pente herbeuse, tout le monde cherche son souffle.

Courchevel XTRAIL - course à pieds - sport - presentation

Courchevel XTRAIL - course à pieds - sport - profil (GPS)

Une sacrée journée que je ne suis pas prêt d'oublier ...
... 6h55 d'effort (53km et 4400mD+/4400mD-)


Courchevel XTRAIL - course à pieds - sport - parcours

Une sacrée journée que je ne suis pas prêt d'oublier ...
... les 25 premiers km passés avec Dawa Sherpa :-)
... 15min de descente à lutter contre tremblements/fourmillements (surement un manque ou carence), donc obligation de s'arrêter quelques fois pour pouvoir reprendre le dessus :-(
... je finis 2, à 20 min de Dawa, le suivant (Lachaux François) à 8min
:-))


Courchevel-XTRAIL---course-a-pieds---sport---JS-et-DAWA.JPG

Pour la petite histoire,  cet extra-terrestre de Dawa avait déjà dans les jambes 2 Trails de +42km courus les 2 derniers WE (la 6000D et Tour de Fiz) ... Oui, un extra-terrestre, mais d'une générosité & sympathie hors du commun.

C'est au 1er Ravitos (7km, 1100mD+) que je me suis aperçu que le 1er était Dawa, et là il s'est passé plein de choses dans ma tête ! Je l'ai laissé repartir en 1er (car TRES intimidé), je ne me voyais pas prendre la tête de la course. Avant de repartir, j'ai lancé aux bénévoles & coach de Dawa: "bon, ben je n'ai plus qu'à m'accrocher à lui" ... ce qui les a bien fait rire, moi aussi d'ailleurs.

Jusqu'au 2ème ravitos (16km,2100mD+,600mD-), rencontre sympathique avec lui, échanges ... clic clic clic faisait-il dans les montées avec ses bâtons, pendant que j’alternais petites foulées/marche rapide ... en descente son style était TRES aérien, sûrement pas comme le mien, donc économie d'énergie pour lui.

En route pour le 3ème ravitos, nous faisons la descente du Col du Fruit ensemble, puis sur un long faut plat dans le Vallon du Fruit, il prend un peu d’avance, mètres par mètres.

7min d'avance pour lui au 3ème ravitos (31km) ... je savais que je ne pourrais pas le rattraper, j’ai donc géré sans me cramer.


Courchevel XTRAIL - course à pieds - sport - résultats


La PRESSE en parle: AVANT la Course

 

Dimanche ce sera la Courchevel X-Trail en présence de toutes les grosses pointures de la course à pied. Près de 200 participants sont déjà inscrits à ces trails de 30 et 53 km.


Pour ceux qui ne connaissent pas la station, les Courchevel X Trail sont l'occasion de toucher la nature. Une partie du territoire de la commune est placée sous la protection du Parc National de la Vanoise, un autre secteur ayant dernièrement intégré le réseau européen Natura 2000.

C'est dans ce contexte que l'association Coureurs des Cimes a balisé une vaste couronne reliant arêtes et sommets, régulièrement au-delà de 2000 m d'altitude. Dix cols et deux sommets, face aussi aux glaciers de la Vanoise, seront foulés par les concurrents venus de toute la France, mais aussi de Suisse ou d'Italie.


Pour le grand parcours, le départ aura lieu de nuit, à la lampe frontale à 4h30, des tremplins olympiques de saut. Fait exceptionnel et voulu par les Coureurs des Cimes, le parcours ne présente aucun passage sur route sur les 53 km ! Heureusement, de nombreux et copieux ravitaillements sont prévus sur le tracé, et les volontaires de Courchevel mis à contribution.

Le népalais Dachhiri Dawa Sherpa, grande star du trail de montagne et récent vainqueur de la 6000D, a confirmé sa venue cette année sur le 53 km. Cet ancien moine népalais, originaire de la vallée du Kumbu, devenu guide de montagne et coureur émérite, devrait être un client sérieux.


Courchevel XTRAIL - course à pieds - sport - presse

La PRESSE en parle: APRES la Course … « le DAUPNINE Libéré»

 

Avec plus de 20 minutes d'avance, le Népalais d'origine Dachhiri Dawa a remporté sans problème le troisième trail de Courchevel qui s'est déroulé hier matin…
















La PRESSE en parle:
APRES la Course … « Trail ENDURANCE Mag»

 

Fort des intempéries qui avaient mis à bas nombre d’épreuve le dimanche 2 août (trail de Fiz, Mont Cenis, marathon Chaberton), les organisateurs des Courchevel X Trail avaient décidé de garder le cap et tout mis en œuvre pour que l’épreuve se tienne quelque soit les conditions : complément de balisage, multiplication des postes de signaleur, renfort de liaison radio. L’expérience de leurs quatre premières éditions garantissait également une certaine sérénité à la direction de course.

Les absents ont toujours tort. Telle était la conclusion à tirer en ce dimanche matin au pied des quatre tremplins de saut à ski de Courchevel. Contre toute attente, après les averses nocturnes du début de nuit, les étoiles envahissaient le ciel. Dès 4 h30, le peloton s’étirait à la lueur des frontales.

Rapidement le duo Sherpa-Daviet  prenait les commandes pour ne plus les lâcher jusqu’à l’arrivée. Gérard Brunodet, des Cervino Trailer (Italie) restait quant à lui à vue sans toutefois pouvoir revenir. L’agilité du roi Dawa faisait alors la différence sur les crêtes de Montcharvet et l’ascension du dernier sommet, la Dent du Villard pour remporter le 53 km, en 6h35 minutes…


Courchevel-XTRAIL---course-a-pieds---sport---podium.jpeg

Le RECIT en Photos est ICI 
 
La Vidéo est LA 
 
Celui d'un autre blogueur est ICI , avec de belles Photos prises en course ... Merci  

 



Lire la suite

Trail du Pic de Bure : 30km / 2000d+ (260709)

Publié le 26 Juillet 2009 par Traileur77 dans Mes RECITS de Course 2009

site WEB (old) ... site WEB (new) ...

Trail du Pic de Bure - course à pieds - sport - DAVIET Je
SAMEDI ...
Lors du retrait des dossards, l'organisation est au petit soin pour nous les coureurs. N'étant pas de la région et venant de Seine & Marne spécialement pour la 1ère édition, on n'a pas hésité à me renseigner sur le Massif du Dévoluy et le Parcours du Trail. La sympathique conversation a durée presque 2h00 avec différentes personnes de l'Organisation: de vrais amoureux de leur montagne, décidés à le faire partager.

DIMANCHE ...
Avec une météo très favorable (soleil, ciel dégagé, température idéale), le départ est enfin donné à 8h00, et c'est parti pour une journée de bonheur, la récompense de toutes les heures passées à l'entrainement. Parti 10ème et revenu à la 2ndeplace au 3/4 de la montée. « Ne rien lâcher jusqu'à la fin » car les descentes (surtout dans le pierrier) sont propices aux montagnards (les 3 et 4, BEUZEBOC Laurent & GIRAUD-SAUVEUR Hervé étaient revenus à 1min en fin de pierrier, mais finalement 4min à l'arrivée car terrain + roulant sur la fin)


Un aperçu du PARCOURS ... et du DENIVELE ...

Trail du Pic de Bure - course à pieds - sport - -copie-2Trail du Pic de Bure - course à pieds - sport - -copie-1


Les 4 premiers dans le pierrier la Combe de Mai ...

Trail du Pic de Bure - course à pieds - sport - -copie-4


... La PRESSE en parle ...

Trail du Pic de Bure - course à pieds - sport - -copie-3
ICART en tête après 4km : l'ancien membre del'équipe de France de Course en Montagne se présentait au départ avec des ambitions. Laurent Beuzeboc (Pénitents En Durance), Hervé Giraud Sauveur (Team Lafuma), Serge Moro (Blagnac), Vincent Cautard (Peynier Sports), Yannick Blancard (Pénitents En Durance), ou encore Eric Fabre (Team Riders), faisaient aussi figure de favoris ... DAVIET Impressionne : discret depuis le départ, le coureur de Seine et Marne Jean-Sébastien Daviet réalisait une course régulière dans cette ascension. « Je connaissais cette montée, j’ai géré ma première partie de course afin d’être lucide dans la descente très technique ». Le sociétaire du Team Lafuma accusait et spécialiste d’Ultra, Hervé Giraud Sauveur, accusait au sommet 4 min de retard sur la tête, entraînant dans son sillage Laurent Beuzeboc …


Classement Scratch:
1 - ICART Thierry - V1M - 3h03'23''
2 - DAVIET Jean-Sébastien - SEM - 3h06'20''
3 - BEUZEBOC Laurent - SEM - 3h10'39''
4 - GIRAUD SAUVEUR Hervé - V1M - 3h10'45''




... Hervé GIRAUD SAUVEUR en parle, dans avec ce récit très fidèle au déroulement de la course ... MERCI

Le trail des mélèzes était planifié mais finalement pour des raisons de commodités je me suis engagé sur le trail de Bure avec le pic de Bure, un trail de 32kms avec 2000 positif, incontournable pic vertigineux dans le Dévoluy, situé dans les Haute Alpes. Un trail très intéressant par son coté technique et son décor parfois lunaire qui vaut franchement le coup d'oeil. Un temps exceptionnel avec une petite fraîcheur le matin.

 

Coté sensations j’étais bien dés le départ, je sentais mes jambes assez légères !!

C’est parti assez vite et très vite pour Thierry Icart, ancien membre de l’équipe de France de course en montagne et pour Laurent Beuzeboc , 9éme de l’Embrun Man en 2007.Dés  On se doutait bien que ces deux lascars allaient se tirer la bourre dés le départ. Laurent pris les commandes sur le premier kil mais dés le début de la montée Thierry a mis en avant ces grands talents de grimpeurs et pris la tête de la course.

 

De mon coté je fut dans les 15 sur le 1er kil puis dans les 5 des le 2éme, 10 minutes de cote et je rejoins serge Moro, je le dépasse et me retrouve alors 3éme, je fais ma course sans me soucier réellement ce qui se passe devant, mais je sens que j’ai du rythme même en cote et ça s’est bon de ressentir ce type de sensation alors j’en profite et prends mon pied  ! Arrive alors le début de la combe d’Aurouze, de la caillasse mais c’est trop beau de voir ces lacets qui serpentent ce pierrier ! Je vois alors Laurent juste en dessus et Thierry un peu plus haut.. J’observe un pas assez lent et pas très tonique de Laurent, à ce moment là un jeune inconnu au bataillon qui était à mes trousses depuis un moment me double, je laisse filler en restant très confiant sur mon état de forme, la course était encore longue ! 20 minutes plus tard à 1h 40 de course, juste avant le point culminant de la course à 2700,  je rejoint Laurent qui est un peu affaibli, je le booste un peu et reste alors dans ma foulée, on pointe ensemble au pic et commence alors la descente vers le plateau en direction de l’observatoire astronomie.

 

Je distance alors Laurent jusqu’ au replat, mais qui revient sur moi avec ses talents de rapidité sur le plat (1h05 sur semi !) On fait alors route ensemble jusqu’au début de cette descente vertigineuse de la combe de mai. Je prends alors les commandes et je dis alors à laurent  « allez suis moi ! » cette combe de Mai est impressionnante par le pourcentage de pente et part ce monticule de petites pierres qui se dérobent sous les pieds ; Dans la descente j’aperçois Thierry au bas  et le jeune trailer  un peu plus haut. Je tire alors un azimut et en avant à fond les ballons dans la descente, mon petit regret c’est que je n’avais pas mis les petites guêtres pour éviter les cailloux de rentrer dans les pompes ! J’essai alors de m’alléger au maximum pour rester le plus en surface.  Une bonne descente de 15 minutes  dans cette combe avant de retrouver un sentier plus humain. On est toujours coude à coude avec laurent mais arrive alors ce fameux replat de 4 bornes avant l’ultime descente sur l’arrivée ! je n’arrive pas à tenir le rythme donné par Laurent, je le vois plus même sur les lignes droites assez longues, plus personne, tanpis ! je me dis que la descente finale de 3 kilomètres  était trop courte pour le rejoindre mais pas grave je tente le coup d’envoyer un peu ! à 3 minutes de l’arrivée j’aperçois alors Laurent, un beau finish s’annonce. Mais une petite hésitation de parcours au niveau du réservoir en béton me casse l’allure, je prends pas la bonne draille mais continue dans les feuillus  jusqu’à la route à 200 mètres de l’arrivée, je franchis alors la ligne 4éme  quasi avec laurent à 6 secondes d’intervalle !

 

Une sacrée belle course en 3h10 à 6 minutes de Thierry Icard . Très satisfait de ma course, je me suis régalé




Le RECIT en Photos est ICI.

Lire la suite

Trail des Contrebandiers : 42km / 2400d+ (120709)

Publié le 12 Juillet 2009 par Traileur77 dans Mes RECITS de Course 2009

 

Mon 1er Trail de l’année 2009 …

 

L’envie de faire une bonne place pour cette reprise attendue avec impatience.

 

SAMOENS, La Bourgeoise, Refuge/Col de la  Golèse, Refuge/Col de  Bostan … de magnifiques sentiers que je connais bien.

Trail des Contrebanciers - course à pieds - sport -007

Une revanche à prendre sur la dernière édition ou l’on ne voyait pas au dessus de 1000m, avec des pluies orageuses … Edition écourtée bien entendue

 

Deux sérieux concurrents comme Michel Barralon & Silvio Mannino, que j’avais déjà rencontré lors de précédents Trails.

 

EN 2 MOTS,
j’ai accroché la tête, je n’ai rien lâché jusqu'àux derniers mètres ... et cela m’a réussi (4h18')

 

 

 Trail des Contrebanciers - course à pieds - sport -00

Trail-des-Contrebanciers---course-a-pieds---sport---009.jpeg


... La PRESSE en parle ...


 

Trail des Contrebanciers - course à pieds - sport - 006 UN PARISIEN, ROI DU HAUT GIFFRE … ce fut le cas hier pour un trop méconnu habitant de Thorigny sur Marne, partageant ses congés entre les Hautes-Alpes et la Haute-Savoie : « J’habite en région assez plate, mais comme j’aime la montagne, je profite de l’été pour assouvir ma passion ». Avec un certain bonheur puisque le banlieusard de la capitale avait remporté, l’an dernier, le Trail des Lacs d’Orcières (50km, 3800m D+, 3800m D-) avant d’affronter les conditions dantesques de la troisième édition de l’épreuve septimontaine : « toutefois, le parcours m’avait plu, ce qui m’a décidé à revenir ».

Une obstination récompensée car, après une entame en compagnie du Genevois Mannino (2ème en 4h32'), ce grimpeur de 34 ans s’était lancé dans ne longue aventure en solitaire. En oubliant au passage la croix du Mapellet, un aller et retour que ses 3 poursuivants immédiats, à savoir Mannino, Morin et Barralon (3ème en 4h41), gommèrent eux aussi involontairement. La voie était libre pour aborder les rampes de la Tête de Bostan, d’autant plus que Mannino n’avait pas l’âme très conquérante.


Le RECIT en Photos est ICI.


Lire la suite

Trail des Lacs d'Orcières : 50km / 3000d+ (030808)

Publié le 2 Août 2008 par Traileur77 dans Mes RECITS de Course 2008

«Dure, chaud, beau, supers bénévoles… » résument essoufflés, sourires aux visages, les 150 participants de la 5ème édition du Trail, l’une des classiques des courses de montagne des Hautes-Alpes qui se déroulait hier à Orcières.



25km ==> Beuzeboc surclasse … 50km ==> Daviet surprend


d8226ea01f3a5778389f5bb85fd60eb3

« Dure » : le 25 Kms présentant près de1500 m de D+.


« Dure, dure » le 50 km qui n’avait de la « balade du dimanche » que la beauté du tracé.


« Chaud » : le soleil de plomb sur un parcours dépourvu d’ombre.


Un vrai « marathon des Sables » à la montage."Beau" : avec les lacs d’Orcières, le panorama du Drouvet et du Roc d’Alibrande, sans oublier Prapic et les passages exceptionnels en cœur du Parc National de Ecrins, les commentaires évocateurs prouvent, si besoin il en est, que les Hautes-Alpes offrent un terrain de prédilection pour les amateurs de la discipline.


« Supers bénévoles », un juste retour pour l’équipe d’organisation toulonnaise d’Azur Nature  qui signe pour la 5ème fois une belle aventure sportive et humaine !



Traileur77 Sur le 50 KM
Cette fois c’est la bonne pour Daviet sur le 50km. C’est à un sympathique marathonien de Seine et Marne que revient la victoire du long parcours
.
Avec Panache. Parti « gentiment avec 10 costauds », qui resteront groupés jusqu’à Prapic (Km 7,5), c’est dans la boucle de Basset que Jean-Sébastien Daviet va mettre en exergue ses qualités de routier pour allonger les jambes. Lui qui parcourt les  21,1 km en 1h11, fini par essaimer la tête de course. Au kilomètre 17, il est pointé premier, puis avec 20 minutes d’avance au sommet du Drouvet (km 35) après une montée bien maîtrisée. « je craignais la descente de Merdarel, là même où, en 2006, j’avais perdu 15 minutes et de nombreuses places au général ». Le pointage de la Cascade de Merdarel le rassure : il a conservé son acquis. « j’en avais encore sous le pied dans la dernière montée des Marches pourtant très éprouvante». Il retrouve l’arche de départ / arrivée après 5h16’ de course…36 minutes devant Bioulou Sylvain (Trail Club Ollioules).
Un jour « avec» qui peut le mettre en confiance avant le CCC (UTMB court) sur lequel Daviet est engagé le 29 août prochain.


1. DAVIET Jean-Sébastien 05h16'48 ;
2. BIOULOU Sylvain (Trail Club Ollioules) 05h53'23 ;
3.
VETTE Serge (ESPM) 05h59'10 ;



Sur le 25 KM, Doublé pour Beuzeboc
Laurent Beuzeboc avait annoncé la couleur. Engagé pour la gagne, il est parti jambes à son cou, laissant les autres prétendants dans le désarroi « Depuis le Lac des Pisses, j’ai aperçu mes poursuivants bien plus bas, il me restait à gérer la descente car même en l’absence de pression c’était loin d’être gagné ». Le champion du Monde triathlon de montagne signe ainsi le doublé en s’imposant pour la deuxième année consécutive à Orcières, devant Ferrière Alexandre (Team Pénitent endurance) et Orezoli Patrick qui franchiront la ligne mains dans les mains. Beuzeboc vainqueur, le Team
Champsaur Nature signe donc de belles performances Skadarka Nicolas échouant de peu au podium et Galleron  Jean Luc finissant 1er V1.



- Merci au DAUPHINE LIBERE pour ce belle article -
Lire la suite
<< < 10 20 30 40 41 42 43 44 45 46