>> Jean-sébastien DAVIET ...

>> Jean-sébastien DAVIET ...

Trail du Pic de Bure : 30km / 2000d+ (260709)

Publié le 26 Juillet 2009 par Traileur77 in Mes RECITS de Course 2009

site WEB (old) ... site WEB (new) ...

Trail du Pic de Bure - course à pieds - sport - DAVIET Je
SAMEDI ...
Lors du retrait des dossards, l'organisation est au petit soin pour nous les coureurs. N'étant pas de la région et venant de Seine & Marne spécialement pour la 1ère édition, on n'a pas hésité à me renseigner sur le Massif du Dévoluy et le Parcours du Trail. La sympathique conversation a durée presque 2h00 avec différentes personnes de l'Organisation: de vrais amoureux de leur montagne, décidés à le faire partager.

DIMANCHE ...
Avec une météo très favorable (soleil, ciel dégagé, température idéale), le départ est enfin donné à 8h00, et c'est parti pour une journée de bonheur, la récompense de toutes les heures passées à l'entrainement. Parti 10ème et revenu à la 2ndeplace au 3/4 de la montée. « Ne rien lâcher jusqu'à la fin » car les descentes (surtout dans le pierrier) sont propices aux montagnards (les 3 et 4, BEUZEBOC Laurent & GIRAUD-SAUVEUR Hervé étaient revenus à 1min en fin de pierrier, mais finalement 4min à l'arrivée car terrain + roulant sur la fin)


Un aperçu du PARCOURS ... et du DENIVELE ...

Trail du Pic de Bure - course à pieds - sport - -copie-2Trail du Pic de Bure - course à pieds - sport - -copie-1


Les 4 premiers dans le pierrier la Combe de Mai ...

Trail du Pic de Bure - course à pieds - sport - -copie-4


... La PRESSE en parle ...

Trail du Pic de Bure - course à pieds - sport - -copie-3
ICART en tête après 4km : l'ancien membre del'équipe de France de Course en Montagne se présentait au départ avec des ambitions. Laurent Beuzeboc (Pénitents En Durance), Hervé Giraud Sauveur (Team Lafuma), Serge Moro (Blagnac), Vincent Cautard (Peynier Sports), Yannick Blancard (Pénitents En Durance), ou encore Eric Fabre (Team Riders), faisaient aussi figure de favoris ... DAVIET Impressionne : discret depuis le départ, le coureur de Seine et Marne Jean-Sébastien Daviet réalisait une course régulière dans cette ascension. « Je connaissais cette montée, j’ai géré ma première partie de course afin d’être lucide dans la descente très technique ». Le sociétaire du Team Lafuma accusait et spécialiste d’Ultra, Hervé Giraud Sauveur, accusait au sommet 4 min de retard sur la tête, entraînant dans son sillage Laurent Beuzeboc …


Classement Scratch:
1 - ICART Thierry - V1M - 3h03'23''
2 - DAVIET Jean-Sébastien - SEM - 3h06'20''
3 - BEUZEBOC Laurent - SEM - 3h10'39''
4 - GIRAUD SAUVEUR Hervé - V1M - 3h10'45''




... Hervé GIRAUD SAUVEUR en parle, dans avec ce récit très fidèle au déroulement de la course ... MERCI

Le trail des mélèzes était planifié mais finalement pour des raisons de commodités je me suis engagé sur le trail de Bure avec le pic de Bure, un trail de 32kms avec 2000 positif, incontournable pic vertigineux dans le Dévoluy, situé dans les Haute Alpes. Un trail très intéressant par son coté technique et son décor parfois lunaire qui vaut franchement le coup d'oeil. Un temps exceptionnel avec une petite fraîcheur le matin.

 

Coté sensations j’étais bien dés le départ, je sentais mes jambes assez légères !!

C’est parti assez vite et très vite pour Thierry Icart, ancien membre de l’équipe de France de course en montagne et pour Laurent Beuzeboc , 9éme de l’Embrun Man en 2007.Dés  On se doutait bien que ces deux lascars allaient se tirer la bourre dés le départ. Laurent pris les commandes sur le premier kil mais dés le début de la montée Thierry a mis en avant ces grands talents de grimpeurs et pris la tête de la course.

 

De mon coté je fut dans les 15 sur le 1er kil puis dans les 5 des le 2éme, 10 minutes de cote et je rejoins serge Moro, je le dépasse et me retrouve alors 3éme, je fais ma course sans me soucier réellement ce qui se passe devant, mais je sens que j’ai du rythme même en cote et ça s’est bon de ressentir ce type de sensation alors j’en profite et prends mon pied  ! Arrive alors le début de la combe d’Aurouze, de la caillasse mais c’est trop beau de voir ces lacets qui serpentent ce pierrier ! Je vois alors Laurent juste en dessus et Thierry un peu plus haut.. J’observe un pas assez lent et pas très tonique de Laurent, à ce moment là un jeune inconnu au bataillon qui était à mes trousses depuis un moment me double, je laisse filler en restant très confiant sur mon état de forme, la course était encore longue ! 20 minutes plus tard à 1h 40 de course, juste avant le point culminant de la course à 2700,  je rejoint Laurent qui est un peu affaibli, je le booste un peu et reste alors dans ma foulée, on pointe ensemble au pic et commence alors la descente vers le plateau en direction de l’observatoire astronomie.

 

Je distance alors Laurent jusqu’ au replat, mais qui revient sur moi avec ses talents de rapidité sur le plat (1h05 sur semi !) On fait alors route ensemble jusqu’au début de cette descente vertigineuse de la combe de mai. Je prends alors les commandes et je dis alors à laurent  « allez suis moi ! » cette combe de Mai est impressionnante par le pourcentage de pente et part ce monticule de petites pierres qui se dérobent sous les pieds ; Dans la descente j’aperçois Thierry au bas  et le jeune trailer  un peu plus haut. Je tire alors un azimut et en avant à fond les ballons dans la descente, mon petit regret c’est que je n’avais pas mis les petites guêtres pour éviter les cailloux de rentrer dans les pompes ! J’essai alors de m’alléger au maximum pour rester le plus en surface.  Une bonne descente de 15 minutes  dans cette combe avant de retrouver un sentier plus humain. On est toujours coude à coude avec laurent mais arrive alors ce fameux replat de 4 bornes avant l’ultime descente sur l’arrivée ! je n’arrive pas à tenir le rythme donné par Laurent, je le vois plus même sur les lignes droites assez longues, plus personne, tanpis ! je me dis que la descente finale de 3 kilomètres  était trop courte pour le rejoindre mais pas grave je tente le coup d’envoyer un peu ! à 3 minutes de l’arrivée j’aperçois alors Laurent, un beau finish s’annonce. Mais une petite hésitation de parcours au niveau du réservoir en béton me casse l’allure, je prends pas la bonne draille mais continue dans les feuillus  jusqu’à la route à 200 mètres de l’arrivée, je franchis alors la ligne 4éme  quasi avec laurent à 6 secondes d’intervalle !

 

Une sacrée belle course en 3h10 à 6 minutes de Thierry Icard . Très satisfait de ma course, je me suis régalé




Le RECIT en Photos est ICI.

Commenter cet article

Association Oxygène en Dévoluy 19/03/2012 09:49

Le 29 juillet 2012, 3 parcours sont proposés: 12km:D+ 600m, 23km: D+ 1300m et 51km: D+ 3100m, au départ et
arrivée de la station Super Devoluy - 05250 - Hautes-Alpes. Le grand parcours,
somptueux accède au plateau de bure par la combe
ratin jusqu'au pic de bure. retour vers le gîte des
sauvas.puis, ascencion des col de matacharre conode et
enfin rabou,avant le retour vers superdevoluy. Parcours
réservé aux coureurs aguerris. Un parcours de 23 km
plus abordable, permet d'accéder au pied de la combe
ratin, puis retour à la station. C’est un parcours déjà
très exigent.
Le topo du parcours : 51km: http://www.openrunner.com/index.php?id=1354805
Contact: oxygenedevoluyassociation@yahoo.fr

Jean-Luc 01/01/2010 19:53


Le Trail du Pic de Bure ou "On a marché sur la lune"
Encore une course menée rondement grâce à un entraînement exigent.
Le résultat est là.