>> Jean-sébastien DAVIET ...

>> Jean-sébastien DAVIET ...

Ultra SkyRace de Montgenèvre : 90km/5850d (180715)

Publié le 21 Juillet 2015 par Jean-sébastien DAVIET (Traileur77) in trail, running, hautes alpes, +3000, montgenevre, briançon, nevache, thabor, chaberton, course en compét.

Ultra SkyRace de Montgenèvre : 90km/5850d (180715)

3 jours après l'UltraSkyRaceMontgenèvre, je pense encore à ce MAGNIFIQUE parcours au départ de MONTGENEVRE 1860m (Hautes-Alpes), reliant 2 sommets mythiques : le CHABERTON 3138m et le THABOR 3178m. Pour arriver au bout des 90km/5850d+ il a fallu passer une dizaine de Cols, des Vallons, des Lacs d'Altitude, des Névés, des Pelouses sauvages, des Pierriers, des Eboulis ... de belles rencontres, de beaux moments ... 50km/4400d+ (de Montgenèvre au Thabor) où j'ai pu pleinement m'exprimer sportivement :-) puis les 40 autres km très très difficiles mentalement où j'ai du gérer exclusivement des problèmes de digestion et douleurs au genou droit m'obligeant à "randonner" plutôt que de "trailer" :-( ... si le "compétiteur" est déçu de sa perf, l'amoureux des sommets est satisfait d'avoir été au bout de cette 1ère édition UltraSkyRaceMontgenèvre, semble t-il difficile à la vue des 131 arrivants sur +260 partants !!!

"De la mini sky race de 13km à un ultra de 93km, la Sky Race Montgenèvre, c'est LE trail des Hautes Alpes - www.trailenbrianconnais.com"

l'Ultra SkyRace de Montgenèvre 90km/5800d ... un trail haut en altitude avec une moyenne de 2200m, et l'ascension de 2 sommets mythiques le Chaberton 3138m (km7) et le Thabor 3178m (km50) ... profil Suunto Ambit 1, Altimètre barométrique + Foot pod

l'Ultra SkyRace de Montgenèvre 90km/5800d ... un trail haut en altitude avec une moyenne de 2200m, et l'ascension de 2 sommets mythiques le Chaberton 3138m (km7) et le Thabor 3178m (km50) ... profil Suunto Ambit 1, Altimètre barométrique + Foot pod

MONTGENEVRE 1860m : le départ à 4h

Ca y est j'y suis, au départ :-) que le chemin fut difficile pour m'entraîner correctement (fracture métatarse en début d'année, syndrome de haglund à gérer), mais je me sens prêt.

Le ciel est étoilé, malgré les orages de la veille (pluie & grêle) la température est déjà bien élevée.

90 bornes et 5850m de déniv positif nous attendent mais je trottine quand même un peu car il est bon de réveiller en douceur muscles et système cardiaque.

Je retrouve des connaissances du Maratrail des Ecrins, du Trail du Pays de la Meije, coureurs du sud-est, coureurs parisiens ... c'est toujours sympa.

Bon il est 4h, impatient de partir à l'assaut du CHABERTON 3138m à la frontale ... GO

photo de l'album #skyrace2015

photo de l'album #skyrace2015

de MONTGENEVRE 1860m au CHABERTON 3138m (km7) :

Un peu de route puis on part sur le Chemin de Baisse très roulant ... on attaque vraiment la montagne vers 2100m sur le sentier du Col du Chaberton pour arriver au Col 2700m. Je prends le temps de regarder en arrière pour admirer le cordon lumineux des frontales ... je prends le temps de marcher lorsque le déniv est important ... je prends le temps de ... bref j'avance mais à l'économie coté pulsations cardiaques car la route est longue ... je suis facile, tout au feeling ... vient l'ascension finale du CHABERTON 3138m dans un décor minéral et lunaire, avec des plaques givrées !!! surement l'accumulation de la grêle tombée la veille.

En 1h33min je pointe 28ème après 7,3km/1250d+ ... franchement je suis très "sage", respecte le plan de course que je m'étais fixé ... en un mot "économie". Mission accomplie sur cette première difficulté :-)

le sentier du Col du Chaberton, le Col 2700m, le CHABERTON 3138m

le sentier du Col du Chaberton, le Col 2700m, le CHABERTON 3138m

du CHABERTON 3138m (km7) au Col DESERTE 2550m (km16) :

Si la montée du Chaberton (entre le col 2700m et le sommet 3138m) s'est faite en zigzag, la redescente au Col c'est "droit dans la caillasse" !!! chaud devant !!! ne pas gêner non plus ceux qui montent !!! franchement top, mais à chaque pas on s'alourdit avec terre et cailloux qui rentrent dans les chaussures. Une pause s'impose au Col du Chaberton pour faire du ménage dans nos runnings, et également discuter avec les signaleurs qui rigolent bien à la vue de tous les coureurs qui font de même.

On continue à descendre vers le coté Italien, jusqu'à 1900m, pour remonter ensuite à travers les pelouses alpines en direction du Col Deserte 2550m. C'est magnifique. Connaissant un peu le coin pour l'avoir repéré, je n'hésite pas à signaler aux coureurs de regarder derrière eux pour admirer le Chaberton et sa batterie de 8 tours. Je suis toujours bien, discute un peu, "économie" oblige, grapille qques places dans le pierrier précédent le Col Déserte ... bref ça roule.

juste en dessous du Col Deserte 2550m (photo prise lors de ma reco)

juste en dessous du Col Deserte 2550m (photo prise lors de ma reco)

du Col DESERTE 2550m (km16) aux Acles 1880m (km23) :

retour en France, descente par le superbe vallon des Acles ... je recolle à un groupe de coureurs, confiant, ça déroule bien dans ce que j'appellerais "le pierrier" du torrent des Acles ... des passages techniques entre pierres et pins !!! il est bon de savoir lire rapidement le parcours et ses changements de direction, d'opter pour une foulée toute en finesse.

Aux Chalets des Acles, 1er ravitaillement solide et liquide : je ne saute pas dessus car pour l'instant mon alimentation régulière m'est suffisante. Je recharge en eau.

Comme à mon habitude j'échange qques mots avec les bénévoles, et go pour la suite.

du Col Deserte 2550m aux Chalets des Acles 1880m

du Col Deserte 2550m aux Chalets des Acles 1880m

dans le vallon sauvage des Acles (photo prise lors de ma reco)

dans le vallon sauvage des Acles (photo prise lors de ma reco)

dans le vallon sauvage des Acles (photo prise lors de ma reco)

dans le vallon sauvage des Acles (photo prise lors de ma reco)

des Acles 1880m (km23) aux Chalets de la Vallée Etroite 1780m (km43) :

Le Col des Acles 2200m est atteint par une piste forestière, j'alterne marche et course lente, suis le pas cadencé des bâtons des coureurs ... plus efficace en montée ils me reprennent en descente, cela est du en partie à un début de douleur juste en dessous de mon genou droit :-( ce n'est pas bon !!! alors je temporise.

Après la Cote Névachaise, descente sur la route du Col de l'Echelle 1780m. Que de monde pour nous applaudir, ça fait plaisir ... merci, merci,merci ... ça donne soif de remercier ceux qui nous encouragent !!! mais c'est la moindre des choses.

On remonte pour le Col des Thures 2200m, puis redescente aux Chalets de la Vallée Etroite 1780m. Mon genou droit devient de plus en plus gênant en descente !!! j'essaie d'oublier, pense au prochain gros morceau le THABOR ... mais avant place au 2ème ravitaillement solide et liquide.

du Col des Acles au Col de l'Echelle via la Cote Névachaise ...

du Col des Acles au Col de l'Echelle via la Cote Névachaise ...

des Chalets de la Vallée Etroite 1780m (km43) au THABOR 3178m (km50) :

Par une piste régulière, puis un sentier s'élevant au dessus de la maison des chamois, dans de magnifiques pelouses sauvage le Col des Méandes 2727m est atteint. Je regarde mon altimètre et remarque le passage des 4000d+ !!! un bon bout de déniv+ effectué depuis Montgenèvre :-)  de temps à autre je fais de rapides récup en m'arrêtant, j'en profite pour me ravitailler, mais de moins en moins car la digestion se fait difficile :-(

Par un final "lunaire" je pointe 7ème au Mont THABOR 3178m, km50/4400d+ ... une bonne chose de faite :-) un bon classement :-) mais de sévères doutes coté genou et digestion !!! il reste 40km ...

le Mont THABOR 3178m !!!

le Mont THABOR 3178m !!!

la maison des chamois (photo prise lors de ma reco)

la maison des chamois (photo prise lors de ma reco)

le "lunaire" Mont THABOR vu depuis le Col des Méandes 2727m (photo prise lors de ma reco)

le "lunaire" Mont THABOR vu depuis le Col des Méandes 2727m (photo prise lors de ma reco)

du THABOR 3178m (km50) au Refuge LAVAL 2000m (km60) :

Descente via les cols de la Chapelle 2943m, Valmeinier 2870m, des Muandes 2838m ... pelouses sauvages ... Lacs Rond et Long ... piste 4x4 ... pour arriver au Refuge Laval 2000m ... Superbe ... mais la galère commence pour moi :-( je ne digère plus donc aucune prise solide et liquide depuis le Thabor, et mon genou me fait mal (devant + tendon fascia lata) ce qui m'oblige à marcher dans les descentes techniques !!! ça revient fort derrière, je suis déposé sur place, c'est difficile, mais si je veux aller au bout je n'ai pas le choix ... ralentir, laisser passer l'orage coté digestion, marcher pour protéger mon genou.

Refuge Laval : 3ème ravitaillement solide et liquide. Je ne prends rien ou si peu. Je trouve le regard d'Andrée Brosse la gardienne du refuge, cela me fait plaisir de la retrouver après 3j passé chez eux il y a 2 semaines.

Col de la Chappelle 2943m en direction du Col de Valmeinier (photo prise lors de ma reco)

Col de la Chappelle 2943m en direction du Col de Valmeinier (photo prise lors de ma reco)

arrivée au Refuge de Laval 2020m (photo prise lors de ma reco)

arrivée au Refuge de Laval 2020m (photo prise lors de ma reco)

du Refuge LAVAL 2000m (km60) à PLAMPINET 1500m (km75) :

15km interminables en légère descente ... je marche pratiquement tout le temps ... très très frustrant ... on me double en me demandant si ça va bien (merci) car ce n'est pas normal de ne pas courir sur ce terrain si roulant ... je ne peux toujours ni manger ni boire ... je trouve un peu de réconfort en traversant des campings, sympa.

Plampinet : 4ème ravitaillement solide et liquide. Je ne prends rien, j'essaie la soupe mais non ça ne passe pas ... je n'insiste pas ... je sais que je peux aller au bout à très petite allure, en mode rando ... alors go pour la dernière grosse bosse.

 

de PLAMPINET 1500m (km75) à la Tête de FOURNEOUS 2690m (km85) :

"je marche seul" comme dirait JJGoldman, seul avec moi même, enfin presque car la 2ème féminine Coquard Aline me dépose en trottinant, sans bâtons comme moi, à l'ancienne. Je compte les km car il en reste seulement 15. J'ai la chance que mes cuisses ne soient pas trop cramées pour gravir les 1200d+ restant pour rejoindre le Col de Dormillouse 2450m, la Lauze 2550m, et la Tête de Fournéous 2690m. J'y suis :-) la Station de Montgenèvre est en vue :-) reste seulement 5km :-) tout en descente :-( mais ça ne peut que le faire à présent :-)

un coup d'oeil sur mon antisèche pour les 5 derniers km

un coup d'oeil sur mon antisèche pour les 5 derniers km

de la Tête de FOURNEOUS 2690m (km85) à l'Arrivée MONTGENEVRE 1860m :

Je me remets à trottiner avec Aline la 2ème féminine, sympathique, mais elle vole vers Montgenèvre alors que moi ... enfin ça va mieux, je peux même boire qques gorgées d'eau chaudes à l'odeur de CamelBak :-) Ca y est, le bitume, les applaudissements, MONTGENEVRE.

résultats

résultats

si le "compétiteur" que je suis est déçu de sa perf,

l'amoureux des sommets est satisfait d'avoir été au bout de cette 1ère édition,

édition difficile semble t-il à la vue des 131 arrivants sur +260 partants !!!

...

merci à Patrick Michel et ttes ses équipes,

un parcours époustouflant,

des bénévoles très dévoués.

Ultra SkyRace de Montgenèvre : 90km/5850d (180715)
Commenter cet article

Jean-Luc Françoise 26/07/2015 19:10

L'Ultra Course du Ciel de Montgenève 90km/5850d+ porte bien son nom avec sa moyenne ascensionnelle de 2200m. Quel plaisir de passer le Chaberton 3138m et le Thabor 3178m après 50km de course dans le top 10 sans problème. Mais des difficultés côté genou et digestion font leur apparition et t'obligent à modifier l'allure initialement prévue. Malgré tout un mental à toute épreuve sur les 40km restant te permettra de franchir la ligne d'arrivée avec un classement plus qu'honorable. Que demander de plus !
Jean-Luc & Françoise

Jean-sébastien (traileur77) 26/07/2015 19:29

... toujours plus !!!
signé l'éternel insatisfait :-)

FLO 25/07/2015 06:15

c' est vrai " qu' à chaud" et après la préparation de l'épreuve sportive, les tensions et la fatigue on se focalise sur les éléments "négatifs" !
Avec du recul, on arrive a analyser et trouver une autre ouverture positive pour en faire une "force unique", comme tu le fais depuis des années.
Respect a toi Jean-seb et Traileur 77 !
Flo.

FLO 24/07/2015 05:59

Bravo a toi T.77.
Le texte te ressemble et les mots sont justes. Savoir faire la part des choses n' est pas toujours facile.
Tu es un sportif "complet" et de "coeur" dans tout les sens du terme.
L' avenir est devant toi :-)
FLO.

Jean-sébastien (traileur77) 24/07/2015 14:44

Merci.
Oui faire la part des choses ... sur le moment et dans les jours qui suivent on a tendance à ne retenir que ce qui n'a pas fonctionné, puis avec le temps on oublie un peu pour ne plus penser qu'à la belle aventure sportive effectuée : 90km/5850d tout de même :-)

kiki 23/07/2015 08:01

Bonjour Jean Seb
Toujours contente quand un trailer va au bout de son objectif. l'année a été sportivement difficile pour pas mal de monde ... mais on repart d'un bon pied
Très chouette paysage ce trail .. FELICITATIONS
Christelle et Laurent

Jean-sébastien (traileur77) 23/07/2015 10:03

Merci Chris&Laurent,
C'est effectivement une MAGNIFIQUE région : la Vallée de la Clarée. Si vous voulez vous poser qques jours et découvrir / trailer / randonner, allez au Refuge Laval. Voila ce que vous pourriez y voir : http://traileur77.over-blog.com/2015/07/escapades-autour-du-refuge-laval-2020m-03-06-07-15.html
A bientôt sur les routes et/ou sentiers.

le Chev' 22/07/2015 10:18

Je n'ai que 2 mots à dire : BRAVO WINNER !
Récupère bien, non seulement tu l'as bien mérité, mais en plus il faut songer à l'avenir... et avec ton début de saison catastrophique, c'est très important de prévoir la prochaine sereinement.
Amicalement et Respectueusement,
Eric

Jean-sébastien (traileur77) 23/07/2015 09:54

Merci Chev, bonne route à toi également.